Titre D2SP (niveau 5) Découvrez notre Titre Dirigeant(e) d’une Société de Sécurité Privée (en cours d'instruction par France Compétences)

Qu’est ce qu’un Titre enregistré au RNCP ?

Un Titre enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles est certifié et permet ainsi à son titulaire de faire-valoir les compétencessavoir faires et connaissances nécessaires à l’exercice d’un métier ou d’une activité correspondant à un domaine professionnel.

Les titres certifiés permettent d’obtenir un niveau reconnu dans le domaine professionnel. C’est ainsi que la Commission Nationale des Certifications Professionnelles définissait les titres certifiés par des niveaux reconnus par l’Etat et ceci jusqu’à début 2019, date où elle a été remplacée par France Compétences (lien internet : https://www.certificationprofessionnelle.fr/)

Formation accessible par la VAE également, pour connaitre la procédure VAE cliquez Modalités de mise en œuvre de la VAE.

Nous contacter pour plus d’information.

 

Pourquoi avoir créé ce titre ?

Le Dirigeant d’une société de Sécurité Privée est un gestionnaire de petite ou moyenne entreprise. Il exerce seul ses fonctions de dirigeant d’une société de sécurité privée ou de gardiennage. Il dispose des compétences nécessaires à l’accomplissement de ses missions et à l’obtention de l’agrément obligatoire relatif à l’aptitude professionnelle des dirigeants et des salariés des entreprises exerçant des activités de surveillance et de gardiennage, de transports de fonds et de protection physique des personnes et de vidéo protection, définies par les Arrêtés du 20 mai 2011, du 10 juillet 2012 et du 27 juin 2017.

Objectif :

Cette formation a pour but d’obtenir les compétences et savoir-faire pour diriger et gérer une société de Sécurité Privée.

La certification D2SP permet de justifier de l’aptitude professionnelle nécessaire à l’obtention de l’agrément de dirigeant d’une société de sécurité privée (AGD), obligatoire pour ouvrir et/ou diriger une société de sécurité privée.

Décomposition de la certification

Ses activités et tâches sont décomposées en 4 Domaines d’activités (D.A.) qui regroupent chacun plusieurs compétences importantes pour la bonne réalisation de ses missions :

  • D.A. 1 : GÉRER L’APPLICATION DES RÈGLEMENTATIONS EN VIGUEUR AFIN D’ADMINISTRER UNE SOCIÉTÉ DE SÉCURITÉ PRIVÉE
  • D.A. 2 : RECRUTER, MANAGER ET COORDONNER SES ÉQUIPES
  • D.A. 3 : ASSURER LE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET LA PÉRENNITÉ D’UNE SOCIÉTÉ DE SÉCURITÉ PRIVÉE
  • D.A. 4 : GÉRER LES ASPECTS LOGISTIQUES, FINANCIERS ET COMPTABLES RELATIFS AUX MISSIONS D’UN DIRIGEANT

Ces D.A. peuvent être acquis par la formation ou la validation des acquis (VAE) cependant, ils doivent être obligatoirement obtenus dans leur totalité pour l’octroi du présent titre.

Evaluation des Acquis :

  • QUESTIONNAIRE A RÉPONSES OUVERTES ET COURTES
  • MISE EN PLACE D’UNE SITUATION PROFESSIONNELLE
  • RÉALISATION D’UNE PLAQUETTE COMMERCIALE, D’UN DEVIS, D’UNE FACTURE ET D’UN BILAN PRÉVISIONNEL DE SON ENTREPRISE
  • ENTRETIEN ORAL DEVANT LE JURY

 

  • Pour la VAE : les domaines d’activités doivent être obligatoirement obtenus dans leur totalité pour l’octroi du présent titre.
    Contactez-nous pour plus de renseignement.

Validation du Titre :

Le jury est composé, a minima, de 2 personnes représentant les activités privées de sécurité concernées. Les membres du jury ne font pas partie de l’organisme de formation. Ils justifient, a minima, de deux années d’exercice professionnel dans le domaine d’activité concerné.

Les membres du jury sont sélectionnés de manière à éviter tout conflit d’intérêt. La désignation, par l’organisme de formation, des membres du jury et du président du jury est validée par l’autorité délivrant le titre enregistré au RNCP ou les certificats de qualification professionnelle.
Le président du jury a une voix prépondérante.

Il viendra s’y ajouter un représentant du certificateur en 3ème personne.

Contenu et découpage horaire

GÉRER L’APPLICATION DES RÈGLEMENTATIONS EN VIGUEUR AFIN D’ADMINISTRER UNE SOCIÉTÉ DE SÉCURITÉ PRIVÉE

  • Gestion des diverses missions en respectant les obligations règlementaires fixées par le cadre légal en lien avec les métiers de la sécurité privée et la gestion d’une société de sécurité privée ;
  • Gestion des règles de sécurité incendie telles que celles relatives aux Etablissements Recevant du Public (ERP) et aux Immeuble de Grande Hauteur (IGH) ;
  • Maîtrise des différentes législations liées au respect des libertés publiques qui sont un recueil des libertés individuelles et collectives garanties par les textes ;
  • Évaluation des risques professionnels, mise en œuvre des mesures de prévention dans l’entreprise telles que définies dans le code du Travail, connaissance des responsabilités du chef d’entreprise et application du code de la sécurité sociale (AT/MP) ;
  • Relations constantes et pérennes avec les instances représentatives du personnel et participation aux réunions spécifiques avec ces mêmes organismes ;
  • Gestion et application de la Convention collective nationale des entreprises de prévention et sécurité (n°3196 – IDCC 1351), qui adapte les règles du code du travail aux situations particulières du secteur de la sécurité privée ;
  • Gestion des personnes présentant des situations de handicaps (PSH) au sein de son personnel ou de l’établissement ;
  • Mise en place d’un processus de recherche visant à surveiller les sources d’informations en rapport avec les règlementations (veille règlementaire) ceci afin de toujours être informé(e) des modifications, mises à jour et évolutions ;
  • Respect des attentes des services de sécurité publique et de contrôles, tels que le CNAPS, en matière de règlementations relatives aux métiers de la sécurité privée ;
  • Mise en place des différents équipements et techniques de protection et de surveillance en matière de sécurité privée.

RECRUTER, MANAGER ET COORDONNER SES ÉQUIPES

  • Définition des besoins et réalisation du recrutement en fonction de la nécessité et intégration de ses nouveaux salariés en prenant en compte les éventuelles personnes en situation de handicap (PSH);
  • Coordination des contrats de travail, des documents et déclaration salariales, des ruptures d’un contrat ;
  • Organisation et planification des équipes dans le cadre de leurs missions ;
  • Direction de ses équipes et stimulation de leur motivation ;
  • Evaluation sur le terrain et contrôle des agents;
  • Organisation des entretiens avec le personnel : évaluation annuelle, besoins d’évolution et de formation, promotion, etc… ;
  • Félicitation ou sanction si nécessaire ;
  • Planification et mise en place des formations initiales et continues obligatoires ;
  • Prise de parole en public pour animer une réunion de travail, une présentation commerciale ou animer un comité de direction ;
  • Gestion des conflits et des situations difficiles au sein de l’entreprise, entre salariés ou sur le terrain.

ASSURER LE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET LA PÉRENNITÉ D’UNE SOCIÉTÉ DE SÉCURITÉ PRIVÉE

  • Définition des objectifs commerciaux à atteindre ;
  • Prospection de nouveaux clients: mailing, phoning, approche et recherche de prospects, etc. ;
  • Pratique des différentes méthodes et techniques de vente pour s’adapter aux besoins de chaque prospect ou client :
    – Prospecter ;
    – Se présenter ;
    – Créer l’ambiance ;
    – Susciter l’envie et créer le besoin ;
    – Rassurer et gérer les objections ;
    – Finaliser, conclure et verrouiller la vente.
  • Mise en place des méthodes de communication, de diffusion par la publicité et les réseaux sociaux ;
  • Rédaction de factures et devis;
  • Rédaction des différents contrats commerciaux ;
  • Recherche d’un appel d’offres et réponse (d’un point de vue pratique) en fonction des différents donneurs d’ordre publics et privé ;
  • Gestion et suivi de la clientèle ainsi que de ses besoins.

GÉRER LES ASPECTS LOGISTIQUES, FINANCIERS ET COMPTABLES RELATIFS AUX MISSIONS D’UN DIRIGEANT

SECTION LOGISTIQUE ET FINANCIÈRE

  • Réalisation d’un budget prévisionnel et un calcul de rentabilité ;
  • Création ou reprise d’une entreprise ;
  • Analyse les besoins de l’entreprise et le suivi du plan de trésorerie ;
  • Analyse des risques, des points fort et des axes d’amélioration pour l’entreprise ;
  • Information sur les procédures collectives, telles que le redressement fiscal ou la liquidation judiciaire ;
  • Suivi du respect des obligations d’affichage et d’information dans l’entreprise.

SECTION FISCALITÉ ET COMPTABILITÉ

  • Identification et suivi des obligations fiscales et sociales, des aides à l’embauche, des aides aux créateurs d’entreprises et sur la prévoyance;
  • Rédaction d’un tableau de suivi comptable;
  • Transmission des déclarations d‘embauche, fiches de paye et contrats de travail au cabinet comptable ;
  • Echange des informations, collecte et transferts des documents comptables vers l’expert et son cabinet ;
  • Lecture et analyse d’un bilan comptable.
Validation totale VAE 85%
1844 personnes reçues dans le cadre de la procédure VAE
99% de taux de satisfaction clients
85%
Taux de réussite
en cours de dépôt Consultez le détail de ce titre et réservez votre place Demandez votre devis

Découvrez nos solutions de financement

Prérequis : Savoir lire et écrire couramment le français et n’avoir aucun antécédent judiciaire.

Nota : Pour les formations liées à la sécurité privée : ASSP « AGENT SPECIALISE EN SECURITE PRIVEE », ASPR « AGENT SPECIALISE EN PROTECTION RAPPROCHEE », etc. vous devrez obtenir le numéro préalable délivré par le CNAPS qui est obligatoire pour votre entrée en formation. Cette demande se fait directement au centre de formation en 5 min.

  • Surveillance humaine ou par des systèmes électroniques de sécurité ou de gardiennage,
  • Agent cynophile,
  • Opérateur de vidéoprotection,
  • Agent de télésurveillance,
  • Sûreté aéroportuaire,
  • Transport de fonds Maintenance et gestion de distributeurs automatiques de billets (DAB),
  • Protection physique des personnes,
  • Activité de recherches privées

Documents à joindre à votre demande d’autorisation préalable : (au centre de formation)

  • Un titre justifiant de votre identité en cours de validité (carte nationale d’identité, passeport ou titre de séjour uniquement).
  • Si vous êtes un ressortissant étranger, un extrait de votre casier judiciaire étranger, original, datant de moins de trois mois et traduits en langue française par un traducteur assermenté et un justificatif de maîtrise de la langue française (B1 minimum ou équivalent)
  • Pour les demandeurs d’une autorisation préalable, le justificatif de préinscription à une formation (annexe 1) délivré par votre centre de formation à remplir en page 5 de ce formulaire.
  • Pour les demandeurs d’une autorisation provisoire, une promesse d’embauche de votre employeur à fournir par celui-ci.
  • Si vous êtes étudiant de nationalité algérienne et que vous sollicitez une autorisation provisoire, la copie de votre titre de séjour doit être accompagnée de votre autorisation provisoire de travail délivrée par la DRIEETS.